Ressources pédagogiques de la filière semences
0

Revue de presse

× ×

Top Semences récompense l'innovation avec les Top Awards

Source : reference-agro.fr du 9 septembre 2020 par Julia Landrieu

Pour ses 70 ans cette année, l’union de semences Top Semences avait lancé un concours pour présenter des solutions innovantes. Sur les 18 propositions, 9 ont été sélectionnées pour une présentation devant le jury. Finalement, 2 ont été retenues : une solution d’inertage des semences à l’azote proposée par la start-up ARCV qui permet de réduire les doses de matières actives des TS ; une plateforme de collecte et de partage de données mise au point par la start-up Farmleap que Top Semences imagine bien mettre à disposition de ses multiplicateurs pour échanger à distance sur leurs bonnes pratiques.


La génétique, rempart face au piétin-verse

Source : Réussir Grandes Cultures de septembre 2020 N349 P30-31 par Charles Baudart

Une meilleure connaissance des facteurs favorisant le piétin-verse et le choix des variétés de blé pour leur comportement explique le moindre impact de la maladie. Arvalis a mis au point une grille de risque, souvent intégrée dans les OAD, pour estimer l’intensité du risque en fonction d’éléments agronomiques, variétaux et météorologiques et décider d’une intervention chimique quand elle est rentable. La résistance au piétin-verse, comme celle à d’autres maladies, est de plus en plus portée par les nouvelles variétés : ces résistances font l’objet de bonus lors de l’inscription.


Les nouveaux acteurs du chanvre se rapprochent des historiques

Source : Agra Presse Hebdo du 3 août 2020 N3753-3754 P38-40 par Marc Nicolle et Antonin Garnier

Interchanvre, interprofession des acteurs historiques du chanvre, et les startupeurs visant le marché des cosmétiques et de l’agroalimentaire ont organisé une journée conjointe pour la presse. Ils ont en commun la volonté de développer la filière chanvre en France dans toutes ses composantes classiques et nouvelles (à partir de la fleur, cueillette toujours interdite en France). Ils pressent les autorités d’autoriser une expérimentation car pendant cette attente d’autres pays développent leur filière comme les Etats-Unis. Ensemble, ils imaginent des partenariats et des débouchés textiles pour la fibre récoltée précocement en même temps que la fleur, qui viendraient compléter les activités historiques et d’innovation dans le bâtiment et l’isolation. En complément à l’article, une conclusion préliminaire de la Commission européenne laisse stupéfaits les acteurs européens du chanvre : les extraits de variétés de chanvre industriel seraient à classer en “stupéfiants” alors que des cannabinoïdes synthétiques sont acceptés comme nouveaux aliments.


Mosaïques du blé dur - Améliorer la résistance des variétés

Source : Perspectives Agricoles de septembre 2020 N480 P64-66 par Delphine Hourcade

Deux mosaïques se propagent sur les cultures de blé dur en France obligeant les agriculteurs du Centre-Val de Loire à abandonner cette production. L’absence de solution phytosanitaire et la difficulté de la lutte agronomique dirigent les espoirs de solution vers la création variétale. Le projet en partenariat Mosadurum s’intéresse à l’introduction d’une résistance présente dans le blé tendre. Précédemment, un autre programme s’était penché sur deux variétés de blé dur peu productives avec différentes régions génomiques de résistance. Le projet FSOV a pris le relais pour faire une cartographie plus fine. Des recherches s’attachent aussi à mieux connaître ces virus, leur diversité génétique et leur épidémiologie.


Carie commune du blé - Rester vigilant, tous les ans !

Source : Biofil de juillet août 2020 N130 P34-37 par Laurence Fontaine

Depuis le début des années 2000, on reparle de la carie commune du blé. L’essor de l’agriculture biologique fait oublier aux agriculteurs récemment convertis de surveiller cette maladie qui a un pouvoir d’infestation très important, surtout par les semences. Les instituts techniques conseillent d’utiliser des semences certifiées ou de bien choisir ses semences de ferme (voire les faire analyser par un laboratoire) et les traiter avec les solutions autorisées en bio. La résistance variétale est présente sur des variétés du Catalogue européen sélectionnées pour le bio et en cours de sélection en France.


J'améliore la qualité du lait des vaches avec les betteraves fourragères

Source : La France Agricole du 4 septembre 2020 N3867 P40 par Dominique Péronne

Depuis 2 ans, un éleveur laitier de Lorraine cultive des betteraves fourragères pour ses vaches qui les trouvent très appétantes. Il voulait diversifier ses cultures avec les étés secs désormais habituels. Il dit avoir observé un gain pour la santé du troupeau et la qualité du lait.


Salade - Renforcer la "garde génétique"

Source : Réussir Fruits et Légumes de juillet août 2020 N407 P37-46 par Guy Dubon, François Villeneuve et Justine Garnodier

Le dossier commence par faire un point sur le mildiou de la laitue (le Bremia) avec les races observées et les variétés sélectionnées pour y être résistantes. Il continue avec la lutte agronomique à mener contre ce champignon en utilisant un système d’irrigation moins impactant comme le goutte-à-goutte et en raisonnant les fertilisations azotée et phosphorique. Il revient sur la lutte génétique avec le choix variétal appliqué aux différentes régions de production après que différents centres techniques ont évalué le comportement des variétés disponibles.

Le dossier se termine avec un projet Casdar en cours sur la connaissance de la fusariose vasculaire de la laitue.


Blé dur bio - Une filière en développement

Source : La France Agricole du 24 juillet 2020 N3861 P27 par Frédérique Ehrhard

La demande en blé dur bio progresse, mais la difficulté de sa culture réside dans le maintien d’un taux de protéines satisfaisant. Les légumineuses dans la rotation, les engrais organiques (surtout le fumier de volailles) ne sont souvent pas suffisants. Le besoin de disposer de variétés valorisant bien l’azote et résistantes aux maladies a conduit l’Inrae à travailler la sélection, mais l’absence de dispositif spécifique d’évaluation pour l’inscription a freiné le mouvement. A partir de l’automne 2020, une procédure d’inscription devrait se mettre en place avec deux variétés candidates. La semoulerie a adapté ses process pour la filière bio et sort des semoules et des pâtes de qualité de plus en plus demandées, à partir de blés durs produits sous contrats triennaux.


Reprendre la main sur sélection variétale en légumes

Source : pleinchamp.com du 17 juillet 2020 par Marion Coisne

Un producteur d’artichaut dans les Pyrénées-Orientales, président de l’Association catalane pour la réduction des produits phytosanitaires en légumes, cultive des variétés traditionnelles d’artichaut sous le sigle IGP Artichauts du Roussillon. Il les estime plus résistantes aux maladies mais constate un essoufflement du rendement. C’est pour cela qu’en 2017 il a démarré avec un laboratoire une sélection massale avec culture in vitro des oeilletons. Il teste aussi différentes techniques (paillage, enherbement) pour limiter le désherbage. Pour éviter l’épuisement des sols par cette monoculture, il expérimente le céleri et les couverts.


Pommes de terre - "Tous les tests sanitaires seront effectués" sur les plants

Source : lafranceagricole.fr du 9 juillet 2020 par Hélène Parisot

En cette année marquée par la pullulation des pucerons et donc le risque virose, la Fédération nationale des producteurs de plants de pomme de terre mobilise ses inspecteurs et les laboratoires accrédités et agréés pour garantir que toutes les inspections en végétation et tous les tests officiels sur la qualité sanitaire des plants seront effectués sur tous les lots. Les plants en provenance de l’étranger subiront les mêmes tests en laboratoire pour préserver l’état sanitaire des productions qui en découleront.


1 2 3 4 10