Ressources pédagogiques de la filière semences
0

Qui sommes-nous ?

Le GNIS est une interprofession qui rassemble tous les acteurs du secteur semences et plants : les entreprises de sélection, les entreprises de production de semences et plants, les agriculteurs-multiplicateurs, les distributeurs, les agriculteurs utilisateurs et les transformateurs.

Découvrir le GNIS en 2 minutes

226 élus, désignés par 41 associations ou fédérations membres, siègent au GNIS. Organisée en section, par groupes d’espèces, c’est une véritable plateforme de dialogue, d’échange et de concertation pour prendre des décisions collectives au service de la filière et de ses acteurs.

Le GNIS est également l’organisme auquel l’Etat a délégué ses missions de service public dans le domaine du contrôle de la qualité et de la certification des semences au travers du SOC, Service Officiel de Contrôle et de Certification. Le SOC, accrédité selon la norme NF EN ISO/CEI 17065, a pour mission de contrôler la pureté spécifique et variétale des semences, leur qualité sanitaire, ainsi que de s’assurer de la conformité de ces différents points aux obligations réglementaires européennes.

Pour en savoir plus :

Les missions interprofessionnelles du GNIS

Les instances de décision du GNIS

Le Service Officiel de Contrôle et de Certification (SOC)

L'interprofession des semences, acteur et partenaire du monde éducatif

À l’écoute du monde éducatif, le GNIS s’engage depuis de nombreuses années auprès des enseignants et des étudiants, afin de :

  • transmettre aux enfants le goût du jardinage ;
  • permettre l’approfondissement des connaissances en lien avec la création des variétés et la production des semences ;
  • comprendre l’importance de la biodiversité des plantes cultivées et la préservation des ressources génétiques végétales ;
  • sensibiliser sur les métiers et les opportunités de carrière au sein de la filière semencière française.

Cet accompagnement se manifeste par une offre d’activités et de supports adaptés aux thématiques enseignées, des classes de maternelle jusqu’aux masters spécialisés dans les sciences du vivant, que vous pouvez notamment retrouver via deux sites web : « Jardinons à l’école » et celui-ci, « GNIS Pédagogie ».

 

Photo haut de page : © GNIS / Paul Dutronc