gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"

Abeilles et production de semences d'oléagineux

Abeilles et production de semences d'oléagineux
Cliquez ici pour visualiser la vidéo


En vidéos



What has a plant breeder to know about production ?
A breeder focuses on variety performance, a good breeder also considers production issues... Let's discover seed production with this lecture.

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Schéma de sélection du tournesol
Il faut 12 ans pour sélectionner une variété
Choix des lignées
De nombreux critères entrent en compte

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


La sélection récurrente


Croisement sur tournesol
Croisement sur tournesol
Les abeilles assurent la pollinisation
Croisement sur tournesol

En fonction de ses objectifs, le sélectionneur peut améliorer par sélection récurrente l'aptitude d'une population à bien se croiser avec un testeur. Pour cela, il sélectionne les individus de la population selon la valeur de leur descendance avec le testeur. Il améliorera ainsi la valeur en combinaisons des lignées issues de la population.

 

Les plantes de la génération de départ, ou génération S0, sont d'abord sélectionnées sur leur valeur propre puis multipliées par autofécondation.


Population de départ
Population de départ
Le sélectionneur choisit les plantes
Population de départ

Pour les autofécondations, le sélectionneur doit forcer artificiellement les plantes à recevoir leur propre pollen. Pour cela, les capitules sont ensachés afin d'empêcher l'arrivée de pollen étranger.


Autofécondation des plantes sélectionnées
Autofécondation des plantes sélectionnées
Les poches assurent l'autofécondation
Autofécondation des plantes sélectionnées
Isolement des fleurs par des poches
Isolement des fleurs par des poches
Les fleurs sont isolées de tout pollen extérieur
Isolement des fleurs par des poches

Les capitules de chaque plante autofoncondés donnent les familles S1.
Un échantillonage des semences de ces capitules S1 est conservé, le reste est semé.
Chaque plante est croisée avec le testeur femelle (mâle stérile).
Chaque croisement est protégé de tout pollen extérieur par des poches hermétiques pour produire les descendances du test d'aptitude à la combinaison.


Test d'aptitude à la combinaison
Test d'aptitude à la combinaison
Test d'aptitude à la combinaison
 

Les capitules du testeur issus du croisement avec chaque famille S1 sont récoltés pour être évalués.
Au printemps suivant, les descendants sont semés dans un essai avec répétitions : c'est le test de descendance.
Le sélectionneur observe les descendances. En fonction des résultats, le sélectionneur retient en moyenne 10 % des familles S1 d'origine.


Observation des descendance
Observation des descendance
Etape qui suit le test d'aptitude à la combinaison
Observation des descendance

Les familles S1 sélectionnées sont semées ensemble et isolées de tout pollen étranger.
Elles s'intercroisent librement dans un isolement contenant des ruches pour produire la nouvelle population améliorée S0 départ du cycle suivant.


Schéma de sélection récurrente
Schéma de sélection récurrente
Ce cycle comporte 3 étapes
Schéma de sélection récurrente

Le schéma de sélection récurrente sur descendance comporte 3 étapes :
- l'autofécondation des plantes de la population de départ ;
- le test d'aptitude à la combinaison ;
- la production de la population améliorée ;
- en utilisant les contre-saisons, la durée moyenne d'un cycle est de 2 à 3 année.

A tout moment le sélectionneur peut extraite les meilleures familles S1 qui entreront alors dans un schéma de création variétale et de sélection généalogique sur la valeur hybride.
En fonction de ses objectifs de sélection, le sélectionneur choisit un couple de lignées complémentaires du même groupe génétique qui constituera le croisement de départ. Ces lignées doivent avoir une bonne combinaison avec le testeur qui sera retenu pour la sélection généalogique des nouveaux parents du futur hybride.