gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En vidéos



What has a plant breeder to know about production ?
A breeder focuses on variety performance, a good breeder also considers production issues... Let's discover seed production with this lecture.

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Pépinière de ray-grass anglais
Pépinière de ray-grass anglais
Les semenciers participent au maintien des ressources génétiques
Population de départ
Population de départ
Le sélectionneur choisit les plantes

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Schéma de sélection et ressources génétiques


La France est aujourd’hui le premier sélectionneur mondial de tournesol avec 23 sociétés obtentrices, 45 centres de sélection répartis sur le territoire, 50 sélectionneurs et 130 techniciens de sélection.
Le chiffre d’affaires consacré à la recherche représente entre 7 et 12 % du chiffre d’affaires de la filière semences de tournesol.

Chaque année, en moyenne, 15 variétés de tournesol sont inscrites au catalogue des variétés. Le catalogue français comporte plus de 270 variétés, ce qui offre aux agriculteurs un large choix permettant de répondre aux différentes conditions de production rencontrées en France.



Le schéma de sélection

Schéma de sélection du tournesol
Schéma de sélection du tournesol
Il faut 12 ans pour sélectionner une variété
Schéma de sélection du tournesol

Les ressources génétiques

Pour améliorer le tournesol, les sélectionneurs disposent d'un choix important de caractères exprimés dans des plantes d'origines génétiques différentes.
Le but du sélectionneur va être de rassembler dans une même plante le maximum de caractères favorables.
Le matériel de départ est collecté, décrit et conservé dans des centres de ressources génétiques ou dans des pépinières de sélectionneurs.

 


Matériel génétique de départ
Matériel génétique de départ
Des origines très différentes
Matériel génétique de départ

Le matériel de départ est constitué :
- de populations sauvages ou d 'espèces voisines capables d'apporter des caractères originaux ;
- de lignées issues de populations locales ;
- de variétés composites issues de fécondations libres entre lignées sélectionnées ;
- d'hybrides commerciaux, de populations améliorées ayant accumulé des caractères favorables par sélection récurrente ;
- de lignées élites aptes à exprimer un hétérosis fort et à donner de bons hybrides.


Les sélectionneurs ont structuré la diversité génétique du tournesol en deux groupes génétiques : le groupes des mâles ou restaurateurs de fertilité et celui des femelles ou mainteneur de la stérilité mâle :


Groupes génétiques chez le tournesol
Groupes génétiques chez le tournesol
Groupes génétiques chez le tournesol

En effet le tournesol est une plante allogame possédant des organes mâle et femelle sur la même fleur. La découverte des mécanismes de la stérilité mâle et de la restauration de la fertilité permet d'utiliser en culture l'effet de vigueur hybride ou hétérosis.
La stérilité mâle ou la restauration de la fertilité sont des caractères transmis, en cours de sélection, par rétro-croisement aux lignées qui ne les possèdent pas.

Car chez les plantes allogammes comme le tournesol il n'y a pas de forte corrélation entre la valeur des lignées et celle des hybrides qu'elles peuvent donner. Ainsi, dès le départ, le sélectionneur cherche à créer dans chaque groupe génétique des lignées qui donneront une bonne combinaison hybride avec des lignées de l'autre groupe.

Des plantes testeurs choisies pour leur valeur en combinaison sont donc utilisées pour évaluer la valeur hybride des lignées de chaque groupe.


Evaluation des groupes génétiques
Evaluation des groupes génétiques
C'est le rôle des testeurs
tags : tournesol | sélection |
Evaluation des groupes génétiques

Un testeur peut être une lignée, un hybride, une population appartenant à l'autre groupe. En général, le testeur est choisi pour sa valeur propre de bon pollinisateur ou de bonne femelle pour devenir le parent de la future variété commerciale.