gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En vidéos



What has a plant breeder to know about production ?
A breeder focuses on variety performance, a good breeder also considers production issues... Let's discover seed production with this lecture.

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Schéma de sélection du tournesol
Schéma de sélection du tournesol
Il faut 12 ans pour sélectionner une variété
Groupes génétiques chez le tournesol
Groupes génétiques chez le tournesol

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Objectifs et critères de sélection



La régularité du rendement

Parcelle d'essai de tournesol
Parcelle d'essai de tournesol
Les essais permettent de mesurer le progrès
tags : tournesol | parcelle | essai | test
Parcelle d'essai de tournesol

• Accroître la résistance aux stress hydriques et nutritifs en adaptant la plante aux sols séchants, à faibles réserves en eau et pauvres.
• Travailler sur la morphologie de la plante pour renforcer la résistance à la verse et le port des capitules pour limiter les attaques d'oiseaux et de maladies.
• Accroître l'autofertilité.
• Adapter la précocité aux milieux.



 

Résultats :

La sensibilité à la verse a été divisée par 4 en 20 ans.
(Étude INRA, CETIOM, AMSOL, ONIDOL en 2000).



Le potentiel de rendement

Récolte d'une parcelle de tournesol
Récolte d'une parcelle de tournesol
Le rendement a augmenté de 40 % en 30 ans
Récolte d'une parcelle de tournesol

• Mieux valoriser les intrants : eau, engrais.
• Accélérer la mise en place de l'appareil foliaire, afin de réduire la compétition avec les mauvaises herbes.
• Augmenter le nombre de grains par capitule et le poids de mille grains.





 

Résultats :

Le potentiel de rendement s'est accru de 40 % depuis 30 ans dont 20 % ces dix dernières années. Sur 20 années de sélection, le progrès génétique lié au rendement a représenté 1,3 % par an. (Etude INRA, CETIOM, AMSOL, ONIDOL en 2000).



La tolérance aux maladies

Test de tolérance au mildiou sur tournesol
Test de tolérance au mildiou sur tournesol
La sélection permet de rendre les variétés réssistantes
Test de tolérance au mildiou sur tournesol

• Améliorer la tolérance aux maladies : phomopsis, sclérotinia du capitule, du bouton, du collet et de la tige, phoma.
• Améliorer la résistance aux races de mildiou.
• Améliorer la tolérance aux pucerons et à l'orobanche.






 

Résultats :

Les variétés actuelles sont toutes résistantes aux nouvelles races de mildiou. La tolérance au phomopsis a augmenté de 35 % et la résistance au sclérotinia du capitule de 60 %.
(Etude INRA, CETIOM, AMSOL, ONIDOL en 2000).



La qualité technologique

Evaluation de la qualité de l'huile
Evaluation de la qualité de l'huile
La sélection améliore la qualité de l'huile
tags : huile | tournesol | colza | qualité
Evaluation de la qualité de l'huile

• Augmenter le pourcentage en huile.
• Améliorer l'aptitude au décorticage.
• Diminuer la teneur en acides gras saturés.
• Développer de nouveaux débouchés en créant des variétés à forte teneur en acide oléique, en vitamine E...




 

Résultats :

En dix ans, le pourcentage moyen en huile des graines est passé de 40 % à 55 % de la matière sèche du grain. Des tournesols oléiques sont disponibles pour répondre aux besoins de nouveaux débouchés industriels.



Les apports des biotechnologies

Les apports des biotechnologies
Les apports des biotechnologies
De nouveaux horizons pour l'amélioration des plantes
Les apports des biotechnologies

Comme pour d'autres espèces, les biotechnologies ouvrent un immense champ de recherche pour la sélection du tournesol, soit pour élargir les bases génétiques, soit pour réaliser une sélection plus précise et plus rapide.
De ce fait, les biotechnologies apportent de nouvelles réponses à la sélection classique.

La place des biotechnologies dans la création variétale du tournesol.

• Exploiter la diversité

Le sauvetage d'embryons interspécifiques
Les incompatibilités de développement survenant lors du croisement entre le tournesol cultivé et certaines espèces de tournesol sauvages sont levées grâce au sauvetage d'embryons. Cette technique a été utilisée pour transférer de nouvelles sources de stérilité mâle cytoplasmique, pour introgresser des tolérances aux maladies (phomopsis, sclérotinia) par rétrocroisement ou pour améliorer la tolérance à la sécheresse et la vigueur hybride.


La transgénèse
Cette technique pourrait permettre des progrès importants sur le tournesol dans l'amélioration de la résistance aux maladies ou pour l'apport de caractères agro-industriels liés à la lipochimie (modification du spectre d'acide gras des triglycérides par exemple).
Cependant les protocoles actuels de transformation génétique se heurtent à la difficile régénération des tissus transformés en plantes fertiles. Ainsi la transformation génétique du tournesol n'est pas encore suffisamment maîtrisée pour être utilisée dans la création variétale.

• Connaître le génome

Le marquage moléculaire
Les techniques de marquage moléculaire permettent de rendre plus précises et plus efficaces les opérations classiques de sélection. Les cartes génétiques élaborées sur le tournesol grâce aux marqueurs moléculaires, constituent un outil précis pour la détection de gènes d'intérêt. Ainsi, le marquage moléculaire est un outil prépondérant pour accélérer les processus de sélection, en suivant l'introgression d'un gène par rétrocroisements comme par exemple la résistance au mildiou.


Exemple d'une ségrégation
Exemple d'une ségrégation
La résistance au mildiou
Exemple d'une ségrégation

• Diminuer la durée de création

Le sauvetage d'embryons
La culture d'embryons immatures est une méthode couramment utilisée par les sélectionneurs pour raccourcir les cycles entre générations. Combiné avec la culture en serre et les contre-saisons, il est ainsi possible de réaliser jusqu'à 4 voir 5 générations par an, permettant, par exemple, de fixer plus rapidement une lignée.


Comparaison des cycles de sélection
Comparaison des cycles de sélection
Le sauvetage d'embryons permet de gagner du temps
Comparaison des cycles de sélection