gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


A télécharger



Lettre Ressources / Spécial Vocation Semencier

Pour programmer une visite


Secteur semences, des métiers souvent méconnus

Le secteur semences, des métiers souvent méconnus...
cliquez-ici pour découvrir la vidéo.


En vidéos



Stephane Deniau
Chef de produit maïs précoce chez Syngenta
Jacques Foucault
Directeur développement maïs

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Semis d'essai au semoir expérimental
La rigueur est de mise pour l'expérimentation
Choix des grilles du nettoyeur séparateur
L'opérateur détermine la bonne grille en fonction des espèces à trier

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Une opération nationale pour découvrir la filière semences et plants


Avec 13 % du chiffre d’affaires consacré à la recherche et un rôle majeur incontournable sur la scène internationale, le secteur semences et plants français est en constante évolution.

Culture in-vitro en chambre climatisée
Culture in-vitro en chambre climatisée
Une méthode de multiplication très pratiquée
Culture in-vitro en chambre climatisée
Innover, respecter l’environnement, répondre aux attentes sociétales, fournir des semences de qualité aux agriculteurs pour qu’ils proposent à leur tour des produits de qualité, telles sont les contraintes auxquelles le secteur semences et plants s’efforce de répondre et tout cela, dans le respect d’une agriculture durable.


Une filière dynamique

Vocation Semencier
Vocation Semencier
Une opération nationale pour découvrir la filière semences et plants
Vocation Semencier

Avec plus de 300 entreprises semencières, laboratoires, usines, centres de sélection… la filière semences et plants est un véritable vivier de compétences qu’il est nécessaire d’alimenter constamment. Dans des domaines très variés, les semenciers recrutent des jeunes qui vont dynamiser le pool de compétences et devenir les techniciens et cadres de demain.
 

Toutefois, cette filière est mal connue, surtout auprès des plus jeunes. A partir de ce constat et pour faire partager leur passion, en partenariat avec la DGER, les semenciers et le Gnis ont décidé de mieux faire connaître les métiers du secteur semences et plants en créant une opération d’envergure nationale baptisée « Vocation Semencier ».



Mieux connaître les métiers

Récolte d'un essai fourrage
Récolte d'un essai fourrage
Avec cette machine expérimentale, le fourrage et fauché, pesé et parfois analysé.
Récolte d'un essai fourrage
Au début de leurs carrières, nombreux sont les professionnels qui ont intégré la filière semences et plants, plus par opportunité d’emploi que par vocation. « Au fil des années, l’opportunité d’emploi se transforme petit à petit en passion, liée probablement à l’image presque affective dégagée par les semences » nous confie un professionnel.

« Vocation semencier » va permettre aux étudiants, du secondaire jusqu’au niveau ingénieur, de mieux connaître les métiers de la filière semences et plants, de la recherche à la mise sur le marché en passant par la multiplication, la production et les contrôles qualité.
« Pour découvrir nos métiers, la meilleure solution est de faire venir les étudiants à notre rencontre. A nous de les accueillir pour leur faire visiter nos centres de recherche, nos stations de sélection, nos usines de semences, nos laboratoires qualité, les champs de multiplication… » déclare un professionnel.

Ces rencontres « à la carte » vont permettre aux étudiants comme aux enseignants de découvrir les multiples carrières envisageables au cœur d’un secteur dynamique et qui est capable de répondre aux défis d’une agriculture moderne. Les échanges entre les étudiants et les professionnels vont à coup sur faire naître de nouvelles vocations auprès de ceux qui représentent l’avenir.



Des effectifs en évolution

A la demande des professionnels, le Gnis a réalisé en 2006 et en 2011 une enquête auprès des entreprises du secteur semences et plants. Elle avait pour objectif de décrire la situation actuelle de la filière. Ces 2 enquêtes montrent que la filière est en pleine expansion, notamment sur les effectifs, quelque soit le type de métier.

 
Métier
Effectifs 2006
Effectifs 2011
Variation
Recherche
2 238
2 281
2 %
Production
3982
4 486
13 %
Marketing
Développement
304
341
12 %
Commerciaux
1 209
1 354
12 %
Administration
780
904
16 %
Total
8513
9366
10 %


« La recherche c’est le poumon de la filière » confie un sélectionneur, cela explique pourquoi environ un quart de l’emploi du secteur a trait à l’activité recherche. La production n’est pas en reste puisque la moitié des effectifs de la filière se consacre à cette mission. Avec des niveaux de compétences requis et des professions très variables, c’est probablement dans ce domaine que les opportunités d’emplois sont les plus importantes.

Malgré la concentration du secteur observé depuis les années 2000, l’activité semences et plants est un secteur de grande importance dans le paysage agricole français et européen. Outre les opportunités d’emplois au niveau national, de plus en plus de semenciers recrutent pour leurs filiales européennes ou pour le reste du monde.