gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


A télécharger



Maïs
La filière semences de maïs en France

En vidéos



Maïs et photosynthèse, une efficience remarquable
Le maïs, il y a fort longtemps ...
histoire du maïs

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Création d'une lignée de maïs
Création d'une lignée de maïs

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


La filière semences de maïs en France



La production de semences de maïs en France

La production de semences de maïs s’est développée en France à partir des années 50 afin d’assurer l’approvisionnement du marché avec des variétés adaptées aux conditions pédoclimatiques.

Depuis plusieurs années, les surfaces de production de semences de maïs sont en augmentation régulière pour atteindre un pic en 2014 avec environ 97 000 hectares de multiplication. La grande majorité des surfaces sert à produire des hybrides commerciaux (96%) tandis que les surfaces restantes sont destinées à multiplier les lignées parentales en vue d’obtenir les semences de base.


L’organisation de la filière de production de semences

Les chiffres de la filière semences de maïs
Les chiffres de la filière semences de maïs
tags : maïs
Les chiffres de la filière semences de maïs
Les différents secteurs concernés par la production de semences de maïs se réunissent au sein de la Section « Semences de Maïs et Sorgho » du Gnis. Ainsi, les sélectionneurs, les entreprises semencières, les agriculteurs multiplicateurs, les distributeurs de semences et les utilisateurs sont représentés pour définir ensemble les règles de production des semences, et mettre en place des actions techniques et de communication sur la filière.

Cette instance assure également une concertation permanente entre les professionnels et les pouvoirs publics. La Fédération Nationale de la Production de Semences de Maïs et de Sorgho (FNPSMS) est l’interprofession pour la production de semences qui regroupe d’une part, les agriculteurs multiplicateurs réunis au sein de l’AGPM MAÏS SEMENCE, section spécialisée de l’AGPM (Association Générale des Producteurs de Maïs), et d’autre part, les entreprises semencières réunies au sein de la Section « Maïs et Sorgho » de l'UFS (Union Française des Semenciers). Ensemble, ils gèrent la production française et contribuent au développement sur les marchés intérieur et extérieur.

Les agriculteurs multiplicateurs de semences de maïs sont organisés en syndicats locaux (SPSMS) regroupés au sein de l’AGPM Maïs semence. Ces 22 syndicats ont pour mission de défendre les intérêts des agriculteurs multiplicateurs, de les assister, de les informer et de négocier les contrats et leur répartition avec les établissements. Les syndicats forment également les techniciens agréés qui contrôlent les cultures de multiplication de semences de maïs par délégation du SOC.

Le travail conjoint des différents acteurs assure ainsi la mise à disposition pour les agriculteurs de semences de maïs d’excellente qualité, tout au long d’un processus contrôlé et vérifié.