gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"

Le travail du sélectionneur

Découvrez en vidéo le travail du sélectionneur


En vidéos



What has a plant breeder to know about production ?
A breeder focuses on variety performance, a good breeder also considers production issues... Let's discover seed production with this lecture.

VOIR GALERIE VIDEO

En images



De la prairie aux gazons
Les mêmes espèces pour 2 utilisations
Critères de choix des espèces
Présentation des différents critères.
tags : gazon | critère | choix | espèce

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Progrès génétique et amélioration des espèces


Le travail des sélectionneurs permet au fil des années d'améliorer les qualités des graminées à gazon. La tolérance au piétinement et une meilleur résistance aux maladies sont des axes principaux de recherche mais les améliorations concernent également les aspects esthétiques et économiques des gazons. Découvrez pour les différentes espèces les améliorations apportées grâce à la sélection.



L'amélioration du ray-grass anglais

Améliorations du ray-grass anglais
Améliorations du ray-grass anglais
Des progrès sur tous les fronts
Améliorations du ray-grass anglais
Autrefois considéré comme un gazon grossier, le ray-grass anglais a fait des progrès spectaculaires. Il constitue aujourd'hui l'une des espèces à gazon les plus intéressantes et polyvalentes à condition de choisir les meilleures variétés. Des progrès très importants ont été réalisés sur de nombreux critères :
 



Un feuillage de plus en plus fin et dense
 
La sélection a réalisé des progrès constants sur ces deux critères. Ainsi, la note moyenne de finesse des 10 meilleures variétés pour ce critère est passée de 5,7 en 1985 à 6,87 en 2003. Pour la densité, cette moyenne est passée de 7,1 à 8,2. Grâce à ces améliorations, il est maintenant possible de retrouver des ray-grass anglais dans des gazons "fins".
 
Une tolérance accrue aux rouilles
 
La tolérance aux maladies et aux rouilles en particulier, est depuis longtemps un critère de sélection important. Une plante résistante garde un bel aspect esthétique et dure plus longtemps. De plus en plus de variétés approchent la note de résistance maximale qui est de 9.
 
Des variétés toujours plus résistantes au piétinement
 
Bien que naturellement très résistant au piétinement, le ray-grass anglais continu d'être amélioré sur ce critère par les sélectionneurs. La sélection des gazons sur la finesse du feuillage et la densité a favorisé l'émergence de variétés poussant moins vite et produisant moins de déchets. Ainsi, on a constaté des différences de production de matière verte allant de un à quatre entre des variétés gazon et des ray-grass anglais fourrager.


L'amélioration de la fétuque rouge traçante

L'amélioration de la fétuque rouge traçante
L'amélioration de la fétuque rouge traçante
De plus en plus esthétique
L'amélioration de la fétuque rouge traçante
Les nouvelles variétés de fétuques rouges traçantes apportent des améliorations très nettes sur les critères d'esthétique.
 
Du mieux sur le plan esthétique
 
Par exemple, la note moyenne de densité des cinq meilleures variétés pour ce critère est passée de 5,3 en 1985 à 7,9 en 2003, et l'aspect esthétique global des cinq meilleures variétés est passé de 4,4 à 5,2.
 


L'amélioration des fétuques rouges demi-traçantes et gazonnantes

Amélioration des fétuques rouges demi traçante
Amélioration des fétuques rouges demi traçante
Une meilleur résistance au piétinement
Amélioration des fétuques rouges demi traçante
C'est essentiellement la résistance au piétinement, point faible de ces espèces, qui a été améliorée.
 
Mieux résister au piétinement
 
Ainsi, la note moyenne de tolérance au piétinement des cinq meilleures variétés sur ce critère est passée de 3,9 à 5,1 entre 1985 et 2003 pour les fétuques rouges demi-traçantes et de 4,6 à 5,3 pour les gazonnantes.
Des progrès ont également été réalisés sur la tolérance aux maladies et notamment aux rouilles.
 


L'amélioration de la fétuque élevée

Amélioration de la fétuque élevée
Amélioration de la fétuque élevée
Plus fine et moins de déchets
Amélioration de la fétuque élevée
Les premières variétés de fétuque élevée utilisées en gazon étaient proches des fourragères. Ces variétés possédaient des "qualités" handicapantes pour des utilisations gazon : pousse rapide, feuillage grossier, tapis végétal peu dense. Les sélectionneurs ont cherché à corriger ces handicaps et, ainsi, à faire profiter les pelouses des qualités d'adaptations de la fétuque élevée aux différentes conditions de sols et de climats.
 
De très gros progrès
 
La sélection a particulièrement travaillé la finesse et la densité du feuillage. En 20 ans, la note moyenne de finesse du feuillage pour les cinq meilleures variétés pour ce critère est passée de 3,5 (feuilles grossières) à 5 (feuilles assez fines). La densité a également été améliorée pour atteindre des niveaux très élevés. Par ailleurs cette sélection s'est accompagnée d'une diminution de la vitesse de pousse, permettant d'économiser jusqu'à une tonte sur trois, et d'une réduction importante des volumes de tontes. La tonte des espaces verts représentant pour les villes un des premiers postes consommateurs de main-d'œuvre, le temps économisé sur cette tâche peut être employé à d'autres travaux.


L'amélioration du pâturin des prés

Amélioration du pâturin des prés
Amélioration du pâturin des prés
ENcore plus sportif
Amélioration du pâturin des prés
 La sélection permet de créer des variétés encore plus résistantes au piétinement et moins sensibles aux maladies.
 
Toujours plus de résistance au piétinement
 
Entre 1985 et 2003 la note moyenne des 5 meilleures variétés pour la résistance au piétinement est passée de 5,9 à 6,9.