gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


Pour
en savoir plus


Pour consulter les directives européennes et les textes réglementaires français,

consulter cette rubrique sur le site du Gnis


En images



Contrôles au laboratoire
Plusieurs contrôles sont réalisés en laboratoire
Production de maïs grain en Europe
Des surfaces en constante évolution

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Réglementation semences et plants


Règlement technique des semences
Règlement technique des semences
Il définit toutes les règles de contrôle et de certification
Règlement technique des semences
Les semences et plants des principales espèces végétales cultivées sont soumis à une règlementation, harmonisée au niveau européen, et qui répond à plusieurs objectifs :
- faciliter les échanges de semences,
- protéger les utilisateurs,
- financer la recherche.
 
Pour faciliter les échanges, il était nécessaire que les personnes concernées se mettent d’accord sur les caractéristiques d’une semence, moyen de production très technique.
 




- Tout d’abord, les semences d'une espèce donnée doivent être d’une variété identique à celle dont le nom et la description ont été donnés par le sélectionneur. C’est la notion d’identité variétale.
 
- Les semences contenues dans un sac doivent être toutes de la même variété. C’est la notion de pureté variétale.
 
- De plus, il doit y avoir une quantité limitée de semences d’autres espèces ou de graines d’espèces adventives. C’est la notion de pureté spécifique.
 
- Les semences doivent également bien germer. C’est la notion de faculté germinative.
 
- Enfin, les semences doivent être saines et ne pas transmettre de maladies. C’est la qualité sanitaire.
 
La règlementation sur les semences a pour but de protéger les agriculteurs des tromperies ou de la mauvaise qualité des semences. Cette préoccupation est à l’origine de l'inscription officielle des variétés à un catalogue officiel et de la certification des semences. L'ensemble des règles de contrôle, de production et de certification des semences et des plants est présentée dans le règlement technique.
 
Enfin, il fallait permettre aux créateurs de variétés de rémunérer leur activité de recherche en limitant la « contrefaçon » des variétés.
C’est pourquoi une réglementation relative à la protection des obtentions végétales (instrument de propriété intellectuelle) a été mise en place.