gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En images



Contrôles et normes de certification
Contrôles et normes de certification
Le certificat officiel du SOC garantie la qualité
Travail en laboratoire
Travail en laboratoire
La qualité est contrôlée à différents niveaux

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Les contrôles pour la certification



Contrôles en culture

Contrôle dans une parcelle de céréales
Contrôle dans une parcelle de céréales
L'inspecteur du SOC contrôle la pureté variétale
Contrôle dans une parcelle de céréales

Des contrôles sont réalisés dans les parcelles de multiplication de semences et plants pour vérifier la pureté spécifique, l'identité et la pureté variétale (99.97% pour la plupart des espèces agricoles), l'état sanitaire de la parcelle et le respect des règles de production.



Contrôles sur lots

Les semences récoltées sont triées en usine et conditionnées. Des échantillons de chaque lot de semences sont prélevés par le SOC ou du personnel habilité selon une procédure stricte avec du matériel spécifique. Ces échantillons sont ensuite analysés afin de connaître la valeur technologique des semences.



Les analyses dite de certification sont réalisées en laboratoire par la SNES ou un laboratoire reconnu d'entreprise. Ces laboratoires vont déterminer la faculté germinative, la pureté spécifique, le nombre de graines d'autres espèces et vérifier la qualité sanitaire selon l'espèce analysée.
Chaque lot destiné à la commercialisation est analysé et doit répondre à des normes strictes.

Analyse de pureté spécifique sur graminée
Analyse de pureté spécifique sur graminée
Le technicien sépare et compte toutes les impuretés
Analyse de pureté spécifique sur graminée
Analyse de la faculté germinative
Analyse de la faculté germinative
Le technicien compte le nombre de plantules
Analyse de la faculté germinative

Contrôles de commercialisation

Des agents de la répression des fraudes visitent les distributeurs pour contrôler le respect des règles de commercialisation, notamment en terme d'étiquetage. Ils font également, par sondage, des prélèvements de semences pour vérifier qu'elles répondent aux normes.



Généralités

Les semences certifiées doivent répondre à des normes minimales de faculté germinative, différentes d'une espèce à l'autre. Par exemple, la norme est de 80% en pois protéagineux ou en betterave, de 90% en maïs.
Suivant les espèces, la norme de certification de pureté spécifique minimale varie entre 95% et 99%.

Le contrôle de l'état sanitaire est essentiel, car il permet d'écarter les semences et plants porteurs de maladies ou de parasites. Des normes sanitaires sont fixées pour certaines espèces : le tournesol, le colza, le lin, le soja, le chanvre, les plants de pomme de terre et les potagères.

Des contrôles de l'identité et de pureté variétales sont faits non seulement lors des contrôles en culture, mais également à posteriori sur les lots de semences. Par sondage, des échantillons de lots de semences sont prélevés et semés en micro parcelles afin de vérifier si les objectifs de qualité sont bien atteints.

La certification des semences se matérialise par l'apposition sur chaque emballage d'un certificat officiel. Suivant le type d’emballage, la catégorie de semences, le système de certification appliqué (communautaire ou OCDE) et le statut des variétés, le modèle d’étiquette prévu par les textes officiels varie.

Pour en savoir plus sur la certification