gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En images



Observer les caractéristiques de la parcelle
Observer les caractéristiques de la parcelle
Savoir
Historique de la prairie
Historique de la prairie
Il peut fournir de précieuses informations

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Observer la flore en place



Prélever les échantillons

Prélever des échantillons
Prélever des échantillons
Les prélèvements doivent être représentatifs
Prélever des échantillons
L'observation globale de la flore n'est pas suffisante. Pour un bon diagnostic il faut connaître la fréquence de présence des espèces en prélevant des échantillons.
Une méthode simple et efficace consiste à traverser la parcelle en diagonale, par un cheminement en zigzag, et prélever une poignée d'herbe en 10 points différents. (Cette fréquence de prélèvement permet d'inventorier environ 70 % des espèces présentes dans la prairie).
Par exemple, tous les 10 ou 20 pas, on prélève la touffe d'herbe qui se trouve au bout de son pied.
 
Il est prudent d'éviter les entrées de parcelles et la proximité des points d'eau où la flore est souvent différente. De même il faut veiller à bien répartir les prélèvements en tenant compte des éventuelles caractéristiques particulières de la parcelle : hétérogénéités dues à des modes d'exploitation différents dans le passé...
Pour chacun des 10 prélèvements, cochez dans le tableau de la fiche diagnostic à télécharger ci-dessous, selon les catégories de plantes observées, la présence de chaque espèce.
 
La grille d'analyse de la fiche de diagnostic permet :
• de rajouter des espèces propres à votre région
• de compléter votre analyse, soit en augmentant le nombre de prélèvements, soit en effectuant des prélèvements dans des zones particulières (zones humides, zones surfertilisées près des bouses et des pissats...). L'analyse de la flore dans les zones surfertilisées donne une bonne indication de ses possibilités d'évolution.
Vous devez aussi noter les fréquences de chaque espèce :

Fréquence des échantillons
Fréquence des échantillons
Fréquence des échantillons








Téléchargez la fiche Diagnostic en PDF

Fiche diagnostic des prairies


Reconnaître les graminées

Les critères de reconnaissance des graminées doivent bien être mémorisés. Leur observation sur le terrain demande un bon entraînement et l'utilisation d'un minimum de matériel : loupe (compte fils), lame de rasoir (cutter), et clé de détermination.


Téléchargez la Clé de détermination des graminées en PDF

Clé de détermination des graminées

Reconnaître les graminées 1
Reconnaître les graminées 1
Connaître les critères de reconnaisance
Reconnaître les graminées 1
Reconnaître les graminées 2
Reconnaître les graminées 2
Observer dans les moindres détails
Reconnaître les graminées 2

Classer les espèces selon leurs qualités

Grille de classement des espèces prairiales
Grille de classement des espèces prairiales
Connaître les qualités des plantes
tags : diagnostic | prairie | fiche
Grille de classement des espèces prairiales
Pour estimer la qualité de la végétation d'une prairie il faut déterminer les proportions de chaque espèce présente et les classer selon leur qualité.
La qualité d'une espèce est une notion synthétique qui tient compte :
- de sa valeur nutritive
- de son appétence
- de sa productivité
- de la régularité de sa production
- de son adaptation au mode d'exploitation (nombre de coupes, types
- d'animaux ...)
 
Les meilleures espèces sont les graminées et les légumineuses les plus cultivées : Ray-grass anglais, Dactyle, Fétuque, Fléole des prés, Trèfle blanc, Trèfle violet, Luzerne.
De nombreuses autres espèces peuvent être classées comme BONNES, MOYENNES ou MEDIOCRES selon les régions en fonction du climat, des sols et des types d'élevages pratiqués. La connaissance de ce classement est indispensable pour remplir le tableau de la fiche de diagnostic. 
 
Il existe aussi des espèces indésirables, qu'elles soient simplement gênantes (non pâturées, elles sont à l'origine de refus), parasites (elles amoindrissent le potentiel des espèces qui les supportent) ou carrément toxiques.
 
Le document ci-dessus est prévu pour être complété en fonction des caractéristiques de votre région. Le classement des espèces, s'il n'existe pas déjà, doit être établi en concertation avec les spécialistes régionaux.
 
Retrouvez les caractéristiques des principales espèces prairiales dans ce chapitre ainsi qu'un exemple de classement pour la zone "plaines du Centre" au bas de cette même page.

Téléchargez la fiche de classement des graminées en PDF.

Fiche de classement des espèces


Noter les plantes indicatrices

Les plantes indicatrices
Informations sur le milieu et les pratiques
Les plantes indicatrices
Il est intéressant de noter les plantes dont l'importance est révélatrice de conditions de sol ou d'exploitation particulières : fougères aigle, joncs, orties, etc... Il faut tenir compte de ces plantes même si elles ont échappé au hasard des prélèvements.
 
Vous trouverez en annexe le classement des principales plantes indicatrices.
 
Faire une appréciation globale de la flore
 
Le nombre total d'espèces présentes est révélateur du mode de conduite de la parcelle :
- petit nombre de bonnes espèces (7 à 8) : bonne prairie,
- espèces nombreuses (20 à 50) : prairie peu productive.
 
Lorsque la prairie a connu des accidents, ou si la gestion du pâturage est inadaptée, la flore se diversifie.
 
Ce critère est très fiable et permet un diagnostic global mais précis de l'état de la prairie. En pratique, en zone de plaine, on considère qu'une prairie qui comporte plus de 25 espèces doit être ressemée.
En zone de montagne, l'interprétation est plus délicate du fait d'un nombre d'espèces plus élevé, y compris dans les prairies de bonne qualité.



Pour en savoir plus sur les plantes indicatrices
consulter la liste suivante.