gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


Les dates clés


15 décembre 2016
Date limite pour la remise des bulletins d'inscription

30 avril 2017
Date limite de remise des dossiers

juin 2017
Evaluation des dossiers par les jurys régionaux

octobre 2017
Remise des prix aux lauréats
 

Les brochures par région


...



Vous souhaitez faire participer vos étudiants ?

Contactez nous et nous pourrons venir présenter le concours devant vos étudiants.
adressez nous votre demande


En vidéos



Jacques Foucault
Directeur développement maïs

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Organisation du secteur semences de colza en Franc
Un rôle interprofessionnel très fort
tags : colza | gnis | filière |

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Le Concours 2016-2017


Cette année le Gnis va célébrer la 32e édition du Concours Prairies, auquel plus de 22 000 étudiants de BTS ont participé depuis sa création en 1986.

Retrouvez dans cette rubrique le règlement du concours et le contenu du dossier à rédiger. Le Gnis accompagne les étudiants dans leur réflexion en leur proposant de nombreux outils techniques. Pour les enseignants, l'intégralité des formulaires de participation est à télécharger directement en ligne.


Règlement du Concours Prairies

1 - Le concours est destiné à tous les étudiants en 1ère année de B.T.S. options A.C.S.E., P.A., APV, Technico-commercial et les IUT d'agronomie.

2 - Le déroulement du concours aura lieu durant la première année de BTS ou d'IUT.

3 - Dans chaque établissement et pour chaque option, un professeur sera chargé du suivi de l’opération et sera le correspondant du GNIS.

4 - Les inscriptions des élèves intéressés devront être remises au professeur correspondant et transmises au GNIS. Celles-ci se feront le 15 décembre dernier délai.

5 - Les dossiers seront réalisés par groupe de deux étudiants. Pour les classes de nombre impair, un trinôme sera constitué plutôt qu'un étudiant seul. Pour la constitution des dossiers ils devront respecter la répartition des pages par chapitre.

6 - Les rapports seront remis à une Commission d'établissement propre à chaque école (enseignant référant pouvant être accompagné de collègues, d'éleveurs, de techniciens...). Cette comission devra attribuer une note à chaque dossier selon la grille proposée par le Gnis.

7 - Une fiche d’appréciation, remplie par le responsable de l’exploitation où a été réalisée l’étude, devra être adressée au professeur correspondant du GNIS.
Jointe au dossier, elle sera utilisée en cas de besoin pour les délibérations de la Commission ou du jury.

8 - Cette commission d'établissement retiendra 1 dossier pour 5 dossiers présentés par classe.

9 - Tous les dossiers seront transmis au Gnis au plus tard le 30 avril en précisant le classement des dossiers retenus par la commission d'établissement.

10 - Un jury régional mis en place par le Gnis et constitué de professionnels, évaluera chaque dossier sélectionné par les comissions d'établissement et établira un palmarès régional.

11 - Le jury donnera les résultats en juin et les lots seront remis aux étudiants à la rentrée scolaire suivante.

12 - Les dossiers seront rendus aux participants après délibération du jury. 



Plan du dossier

Le dossier devra comprendre 5 parties

I) Description de l'exploitation (4 pages, noté sur 6)
Cette première partie descriptive permet de présenter rapidement l'exploitation


Situation de l'exploitation (2 pages) :

Présentation de la structure, contexte pédo-climatique, répartition des surfaces et rotations, objectifs des éleveurs.

Cheptel (1 page) :

Type d'animaux, conduite du troupeau, niveau de production et schéma de fonctionnement du troupeau.

Description rapide(1/2 page à 1 page) :

Bâtiments d'élevage, mode de distribution des fourrages, matériel de récolte et de distribution.

II) Analyse du système fourrager existant
(6 pages, noté sur 18)
Cette second epartie permet d'expliquer le fonctionnement du système fourrager de l'exploitation. Chaque point sera présenté et discuté.

Alimentation et système fourrager (3 pages + tableaux) :

• présentation synthétique des différents types de prairies (surface par type, composition, gestion et mode d'exploitation, gestion du pâturage). 
• plan d'alimentation du troupeau par type de fourrage aux différentes périodes de l'année,
• détail des rations saisonnières,
• bilan fourrager (outil en ligne disponible)
• chargement par période au pâturage

Éléments économiques (2 pages + tableaux) :

• production économique (lait ou viande / ha),
• coût du concentré en euros pour 1 000 litres de laits (comparaison aux données du groupe),
• objectifs de l'éleveur.

Impact environnementaux du système fourrager (1 page) :

• Relever les éléments positifs et négatifs du système fourrager sur l'environnement.

III) Diagnostic et proposition (8-10 pages, noté sur 54)
Cette troisième partie est le coeur du dossier. Il faut insister sur l'argumentation du choix des espèces et variétés et sur les bilans qui découlent de la proposition.

Analyse (2 pages minimum) :

• lister les différents points du système fourrager qui pourraient être améliorés (économie, temps de travail, simplicité et sécurité du système, impacts environnementaux, qualité des fourrages…),
• classer ces points par ordre d'importance en fonction des objectifs de l'éleveur  et en justifiant le choix.

Proposition d'amélioration du système fourrager (3 pages minimum) :

Apporter une proposition d'amélioration du ou des premier(s) point(s) susceptible(s) d'être amélioré(s). La proposition d'amélioration passe par l'introduction d'une nouvelle prairie dans le système ou la rénovation d'une prairie existante. Elle doit comprendre l'utilisation d'une ou plusieurs variétés sélectionnées d'une espèce prairiale adaptée. Le choix de celle-ci devra être particulièrement bien formulé selon une démarche logique et précise.

• proposition détaillée et justifiée d'une espèce prairiale adaptée pour une parcelle à choisir et à situer dans la rotation,
• argumenter sur les critères de choix de la variété proposée (intérêt face aux autres variétés),
• définir les causes éventuelles de dégradation de la prairie à améliorer et proposition de solutions pour éviter un retour à la même situation.
• préciser le mode de conduite et d'utilisation de cette nouvelle culture fourragère par l'exploitant.
La proposition doit pouvoir être mise en place par l'éleveur donc elle devra s'appuyer sur des références locales, si elles existent, en citant leur origine.

Bilan technique, économique et environnemental de l'amélioration proposée sur plusieurs années (3 pages maximum) :

• conséquences techniques : comparaison entre l'ancien et le nouveau bilan fourrager, impact sur l'assollement, le travail... (5 points)
• conséquences économiques  : coût détaillé de l'amélioration et retour sur investissement (5 points)
• conséquences environnementales : développer les points liés à la proposition ayant un impact sur l'environnement (3 points).

IV) Résumé du dossier (1/2 page, noté sur 4)

V) Bibliographie et contacts (1/2 page noté sur 2)

Bibliographie (références régionales, presse, articles techniques) et liste des contacts ou des témoignages (techniciens, semenciers...)

L'aptitude à synthétiser l'information technique est notée sur 8
La présentation, l'orthographe et le respect du nombre de pages sont notés sur 8.
La présentation dactylographiée du dossier est obligatoire.