gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


A télécharger



Fiche filière / Colza

En images



Biolubrifiant à base de colza
Biolubrifiant à base de colza
Une autre utilisation des oléagineux
Différents produits contenant des tensioactifs
Différents produits contenant des tensioactifs

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


Débouchés : le tourteau de colza


Tourteau de colza
Tourteau de colza
Une solution pour valoriser les déchets
Tourteau de colza

Le tourteau de colza est utilisable dans la plupart des rations animales, en substitution partielle du tourteau de soja importé, qui est aujourd'hui le premier tourteau consommé. Le tourteau de colza est cependant moins riche en protéines et présente une moindre digestibilité des acides aminés et de l'énergie, ce qui peut limiter son utilisation, notamment chez la volaille.
 


Traitement technologique

La définition de l'optimum technologique du tourteau est différente selon le type d'animaux, ruminants ou monogastriques.
Dans le premier cas, il est nécessaire de protéger les protéines de la dégradation pendant le passage dans le rumen sans nuire à leur digestibilité intestinale.
Dans le second cas, il est nécessaire de préserver la disponibilité des protéines.

Pour l'alimentation des ruminants, un traitement thermique drastique améliore de façon sensible la valeur du tourteau. La dégradation ruminale du tourteau est ramenée de 46 % à 72 % pour l'équivalent non traité. Dans le cas des monogastriques, les traitements thermiques doivent être limités pour maintenir élevées les valeurs d'énergie métabolisable du tourteau.



Composition du tourteau

Composition du tourteau de colza
Composition du tourteau de colza
Plus d'un tiers de protéines
Composition du tourteau de colza

Le tourteau de colza est une source de protéines pour les bovins :

• Bien équilibré en acides aminés digestibles
La concentration en lysine et méthionine digestibles du tourteau de colza est proche des seuils recommandés pour les vaches laitières (94 % pour la lysine digestible et 80 % pour la méthionine digestible).

• Riche en minéraux
Le tourteau de colza est riche en phosphore et en calcium ce qui permet d'économiser 50 % de complémentation en minéraux.

• Rôle des acides gras sur la qualité du tourteau
La part d'acides gras insaturés est supérieure dans la matière grasse du tourteau de colza, ce qui influence la composition du lait et serait de nature à améliorer les qualités nutritionnelles (en limitant le risque athérogène) et technologiques des produits laitiers (en augmentant la tartinabilité des beurres).


Composition moyenne des tourteaux et valeur nutrit
Composition moyenne des tourteaux et valeur nutrit
Composition moyenne des tourteaux et valeur nutrit

Facteurs anti-nutritionnels

Le colza contient des facteurs anti-nutritionnels :

Glucosinolates (GLS)
Les produits de dégradation des glucosinolates sont responsables des problèmes d'inappétence, surtout chez les bovins, et de désordres physiologiques chez les animaux monogastriques. Les progrès obtenus grâce à l'amélioration des plantes par sélection, ont permis de disposer sur le marché de variétés de colza à faible teneur en glucosinolates.

• Sinapine
La sinapine est un composé phénolique dont le métabolisme chez certaines espèces de poules pondeuses produit une odeur de poisson dans les œufs.

• Acide phytique
L'acide phytique est notamment responsable de la faible disponibilité du phosphore en alimentation animale. Le phosphore phytique n'est pas disponible pour les animaux monogastriques car leur système enzymatique intestinal ne contient pas de phytase (enzyme responsable de la dégradation de l'acide phytique et de la libération du phosphore). La disponibilité du phosphore peut donc être améliorée par l'addition de phytases présentes à l'état naturel dans certaines matières premières végétales comme les céréales.



Les différentes catégories

Tourteau de colza
Tourteau de colza
La présentation en bouchon facilite le stockage et la distribution
tags : colza | tourteau |
Tourteau de colza

Il existe plusieurs catégories de tourteaux, selon les caractéristiques des grains de colza dont ils proviennent et le traitement technologique qu'ils ont subi.
Pour les utiliser de façon optimale, les chercheurs ont expérimenté des rations alimentaires incluant plusieurs taux d'incorporation de ces tourteaux par comparaison avec d'autres sources protéiques comme les tourteaux de soja.



Une autre amélioration des tourteaux pourrait découler du dépelliculage des graines avant sa trituration. La pellicule est constituée des téguments, riches en cellulose et pauvres en huile et en protéines. Les tourteaux obtenus après dépelliculage ont une teneur en cellulose réduite de moitié et sont plus concentrés en protéines. Cette technologie n'a pas encore fait l'objet de développement industriel.



Les utilisations

Plan de rationnement avec du tourteau de colza
Plan de rationnement avec du tourteau de colza
Quelques exemples de quantité
Plan de rationnement avec du tourteau de colza

Les possibilités d'incorporation du tourteau diffèrent selon le mode de complémentation et la présentation du tourteau.
Les possibilités d'utilisation sont les suivantes :
• en ration complète,
• en ration semi-complète,
• en complémentation individuelle.


Limites d'incorporation de tourteau
Limites d'incorporation de tourteau
Précautions à prendre pour équilibrer au mieux la ration
Limites d'incorporation de tourteau
Le tourteau de colza peut être incorporé jusqu'à 80 % dans les correcteurs azotés. En effet, sa richesse en acides aminés soufrés, notamment en méthionine, ses effets sur les taux (taux protéique plus élevé et taux butireux plus faible) et sa teneur en phosphore en font un composant de choix des formules d'aliments pour ruminants.


L'apport du progrès génétique

Vaches consommant du tourteau à l'auge
Vaches consommant du tourteau à l'auge
Le tourteau de colza apporte des protéines dans la ration
Vaches consommant du tourteau à l'auge

Des tourteaux comme source de protéines
 

La présence de glucosinolates (plus de 100 µmoles/g), de substances soufrées goitrogènes et une teneur élevée en cellulose limitaient considérablement l'usage du tourteau de colza jusqu'au début des années 90.




Des variétés à faible teneur en glucosinolates (moins de 15 µmoles/g) ont été produites par rétrocroisements et sélection généalogique classique, en utilisant une variété polonaise "Bronowski" comme géniteur.
Ce travail de sélection conduit, en 1982, à la création de variétés produisant un tourteau à la teneur en protéines élevée et à la composition équilibrée en acides aminés digestibles, contribuant à réduire le déficit en protéines de l'élevage français.

Toutes les variétés inscrites et commercialisées en France sont à faible teneur en glucosinolates. Des programmes de sélection en cours visent à transférer au colza le caractère « graine jaune » existant chez des espèces voisines, diminuant fortement la teneur en cellulose, en lignine et en hémicellulose des graines.