gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En images



Pollinisation des fleurs de tournesol
Pollinisation des fleurs de tournesol
La pollinisation entomophile est assurée principalement par les abeilles et les bourdons.
Phases de développement du maïs
Phases de développement du maïs
2 phases bien distinctes
tags : maïs | cycle | reproduction

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


La reproduction sexuée


La reproduction sexuée
La reproduction sexuée
La descendance n'est pas identique aux parents
La reproduction sexuée
Les descendants par croisement ne sont pas identiques à leurs parents. Cette diversité est une conséquence de la reproduction sexuée. Deux phénomènes biologiques fondamentaux caractérisent la reproduction sexuée et sont responsables du brassage de l'information génétique.


La méiose

La méiose assure la production de cellules reproductrices, les gamètes. Le pollen est le gamète mâle, l'ovule le gamète femelle.
 
Dans le noyau des cellules, les chromosomes d'un individu sont associés par paires, ce sont des chromosomes homologues. L'individu est diploïde (2n). A l'issue de la méiose, les gamètes sont haploïdes (n), ils ne possèdent qu'un seul chromosome issu de chacune des paires de chromosomes homologues. La répartition de ces chromosomes étant aléatoire, les gamètes ne possèdent donc pas tous la même information génétique.
 
Une cellule diploïde possède deux copies d'un même gène, une sur chaque chromosome de la paire d'homologues : ce sont les allèles. Lors de la séparation des chromosomes homologues par méiose, il y a également séparation des allèles. Chaque gamète ne peut recevoir que l'un ou l'autre des deux allèles d'un même gène.


Mécanisme de la méiose

La méiose est une suite de deux divisions cellulaires. La première division sépare les chromosomes de chacune des paires d'homologues, la deuxième division sépare les chromatides de chaque chromosome.

Ainsi, à l'issue de la méiose, les gamètes haploïdes n'ont reçu qu'une des quatre chromatides formant les deux chromosomes homologues.


Brassage interchromosomique

Un brassage interchromosomique s'ajoute au brassage des chromosomes. En effet, lors de la première division de la méiose, les chromosomes se trouvent appariés et des échanges de segments de chromatides peuvent se produire, ce sont les crossing over. On parle de recombinaison.


La fécondation

La fécondation est l'union d'un gamète mâle et d'un gamète femelle. Celle-ci réunit les deux noyaux haploïdes et donne naissance à un œuf diploïde. L'œuf, puis la nouvelle plante, possède la même quantité d'information génétique que ses deux parents et les nouvelles paires de chromosomes homologues présentent donc des allèles issus du pollen et des allèles issus de l'ovule.
 
Ce phénomène est responsable d'un deuxième brassage des chromosomes, car la fusion d'un pollen et d'un ovule se fait au hasard.