gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En images



Solvant pour bitume
Solvant pour bitume
Les esters méthyliques végétales constituent une alternative écologique aux solvants classiques
Électrophorèse de protéine
Électrophorèse de protéine
Analyse électrophorétique des protéines solubles et comparaison avec les profils parentaux.

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


La multiplication de la construction génétique : le clonage


La multiplication de la construction génétique
La multiplication de la construction génétique
Le clonage du gène se fait grâce à une bactérie
tags : transgénèse | OGM | plasmide |
La multiplication de la construction génétique
Pour insérer un gène dans une cellule végétale il est nécessaire d’avoir de nombreuses copies de celui-ci. Le clonage permet d'obtenir une grande quantité de copie d’un gène souhaité.
 
Les plasmides sont des molécules d'ADN circulaires présentes chez les bactéries, en plus de leur unique chromosome. Ils sont utilisés pour héberger la construction génétique, car il est relativement facile de travailler sur cette petite molécule d'ADN circulaire, qui possède de nombreux sites de restriction. C'est alors un plasmide recombiné.
 
Le plasmide est ensuite réintégré dans des bactéries hôte, il s'agit le plus souvent de la bactérie Escherichia coli. Par culture de cette bactérie, on obtient alors une multiplication rapide du plasmide. On parle de clonage du gène ou de la construction génétique, car on dispose ainsi de nombreuses copies du gène.