gnis pdagogie
"Le site des ressources pédagogiques de la filière semences"


En vidéos



Les semences, un enjeu pour la biodiversité
Les semenciers préservent la biodiversité
Semence maïs : la castration
En juillet, les producteurs de maïs semence ont quelques jours devant eux pour réussir une étape clé de la production. Pour les jeunes : "un job d'été sympa et plutôt bien payé" !
tags : semence | maïs | castration

VOIR GALERIE VIDEO

En images



Variétés de pomme de terre
Variétés de pomme de terre
L'espèce se définit comme unité de base de la classification des êtres vivants
Aegilops
Aegilops
Ancêtre du blé

VOIR GALERIE PHOTO



Partager


La semence, vecteur de biodiversité


Parcelle de production de semences de maïs
Parcelle de production de semences de maïs
Parcelle de production de semences de maïs
 La semence, ou graine, est une "surdouée" de la biodiversité, capable de transmettre, disséminer, multiplier et conserver un patrimoine génétique.
 









Un rôle de transmission

Directement issue de la reproduction, la semence est le vecteur du patrimoine d'une plante ou du croisement de deux plantes. Elle le transmet.
 
 

Un rôle de transport

Les plantes enracinées ne peuvent coloniser de nouveaux espaces ; leurs semences, dispersées par le vent, les oiseaux, permettent le déplacement de leur patrimoine génétique et donc la dissémination de la biodiversité dans la nature. Cette dissémination limite la consanguinité, conséquence de croisements entre individus génétiquement proches, et ainsi la dégénérescence de l'espèce.
 
 

Un rôle de multiplication

Grâce à la semence, une plante peut se multiplier et donc augmenter ses chances de survie ou de développement.
 
 

Stockage des semences en chambre climatisée
Stockage des semences en chambre climatisée
Les semences se conservent plusieurs années
Stockage des semences en chambre climatisée

Un rôle de conservation

Par sa physiologie, la graine peut survivre, même lorsque les conditions ne sont pas satisfaisantes. Elle peut ainsi passer l'hiver sans crainte et même attendre plusieurs années avant de germer (jusqu'à dix ans pour une graine de courgette, voire cent ans pour le trèfle !). Cette faculté est utilisée, entre autres, pour mettre en place des banques de conservation partout dans le monde.
 
 


Semenciers et agriculture durable

Il n'y a pas de développement durable sans agriculture durable, ni d'agriculture durable sans gestion des ressources. Les semenciers jouent là un rôle clé. Si la première de leurs missions est de contribuer à nourrir le monde à partir des ressources disponibles, ils doivent aussi s'assurer qu'elles ne s'épuiseront pas : ils sont ainsi les premiers conservateurs des ressources génétiques.